Les Moulins à eau

Avant la mécanisation, les moulins à eau ou à vent s’avéraient indispensables pour moudre la farine (moulin à grain), broyer l’écorce des chênes (moulin à tan), ou assouplir les étoffes (foulon).

 

Les premiers s’installèrent  sur l’Eure dès l’époque carolingienne (9e s). Il y eut une seconde vague de constructions au XIIè au moment de l’essor démographique et économique en Europe , puis une troisième vague au XVè après les ravages de la Guerre de Cent Ans.

 

La plupart des moulins de Nogent-le-roi datent de cette 3è vague (15è-16è).

 

Au Moyen-Age, les villageois ne pouvaient pas posséder leur propre moulin : ils devaient utiliser celui du seigneur et de surcroît payer une taxe pour l’utilisation appelée banalité. Au début du 19è dans le département d’Eure-et-Loir, on dénombrait 457 moulins , essentiellement à eau.

De nombreux moulins existaient dans Nogent-le-Roi et le villages des environs. Certains ont disparu et la plupart ont été transformés en lieux d'habitation.

LE MOULIN DE LA PORTE

LE MOULIN PLANCHETTE ou FOULON

LE MOULIN DU ROI

LE MOULIN DE COULOMBS

MOULIN DE LA PORTE

LE MOULIN DE VALMORIN

 LE MOULIN DE RUFFIN 

 LE MOULIN DE CHANDRES 

 LE MOULIN DE L'ECLUSE 

 LE MOULIN DE L'ESPERANCE 

 LE MOULIN DU BOURRAY 

La Maison du Tourisme 

de Nogent-le-Roi

1 rue Porte Chartraine

28210 Nogent-le-Roi

Tél. 02 37 51 46 76

lmt.nogent-le-roi@orange.fr

Plan du site

  • Facebook Social Icône

Ce site utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies.